Recherches 
 Compte lecteur 
 Nouveautés 
   
Recherche rapideRecherche multicritèresRecherche alphabétiqueRevues de l'INSPÉHistorique des recherches
Recherche :       
> Vous êtes en train de consulter : le catalogue du SCD
 
Aller plus loin
 ExemplairesExemplaires
 
 
 Parcourir le catalogue
 
 par sujet :
 
  •  
  • Attribution (psychologie sociale)
     
  •  
  • Basket-ball féminin
     
  •  
  • Thèses et écrits académiques
     
     
     Recherche Internet
     
     Comment citer ce document ?
     Affichage professionnel
    L'évolution des attributions causales dans le temps : application au basket-ball féminin -- par Aude Villemain
    Auteur(s): 
    Villemain , Aude -- 1977-....
    Lévêque , Marc
    Université d'Orléans
    Editeur: 
    [S.l.] , [s.n.] -- 2004
    Descr.: 
    281 f. : ill. ; 30 cm
    Note de thèse: 
    Thèse de doctorat : Sciences et techniques des activités physiques et sportives : Orléans : 2004
    Notes: 
    Bibliogr. f. 245-279
    Sujet(s): 
    Attribution (psychologie sociale)
    Basket-ball féminin
    Thèses et écrits académiques
    Résumé: 
    Jusqu'à présent, la plupart des recherches sur les attributions examine cette dimension comme s'il s'agissait d'un phénomène statique (Lau, 1984). Le temps est rarement considéré comme un facteur potentiel d'influence des attributions. Cette recherche propose de rendre compte de l'évolution des attributions causales dans le temps, par le biais de l'utilisation du modèle de Weiner (1979, 1986), auprès de trois équipes féminines de basket-ball. Plus précisément cette étude vise, à partir d'une démarche qualitative, à démontrer que les attributions causales évoluent dans le temps (1) pendant l'action (ici un match de basket-ball), (2) en fonction du rôle de l'acteur pendant l'action, (3) entre une situation d'action (le match) et de non-action (le soir et le lendemain de match). Ainsi, les attributions spontanées ont été recueillies en situation naturelle pendant le match, (quart-temps par quart-temps), auprès des joueuses et des coaches, puis le soir et le lendemain de match. Les résultats indiquent que (1) les attributions deviennent de plus en plus internes et contrôlables pendant le match, (2) les causes énoncées par les coaches au cours des quatre quarts-temps ne prennent en compte que les actions de jeu, tandis que les causes des joueuses se centrent aussi sur les ressentis physiques et psychologiques, (3) les attributions deviennent de plus en plus incontrôlables et stables dans le temps, entre le match et son lendemain. Ainsi, il apparaît que les attributions s'ajusteraient en permanence en fonction du temps écoulé entre l'occurrence de l'événement et leur formulation, en fonction de la situation dans laquelle est l'acteur au moment de cette formulation (situation d'action ou de non-action), et en fonction de son rôle dans l'action. Le temps devient alors un facteur déterminant dans l'orientation des attributions causales.
    Ajouter à ma sélection 
    Exemplaires
    BibliothèqueLocalisationType de prêtStatut Cote  
    Orléans - BU Sciences Technologies STAPSMagasinEmpruntableDisponibleTS 19-2004-45
    Orléans - BU Sciences Technologies STAPSMagasinExclu du prêtA consulter sur placeTS 19-2004-45 b

    Format :HTMLTexte intégral
    Sujet : 
    Envoyer par e-mail à :


    Pour tout commentaire contactez les webmestres du SCD webscd@univ-orleans.fr
    Horizon Information Portal 3.25_france_v1f© 2001-2016 SirsiDynix Tous droits réservés. Optimisé pour FireFox et Internet Explorer 8
    SCD Orléans